Index  Forum  Livre d'or  Nous   Se connecter  
     
645494 visiteurs
1 connecté
 
 
     
    Index > Liste des articles > NES/Famicom > Rad Racer
 

 
 
Informations
Editeur Square
Développeur Nintendo
Année 1987

 
 
 
 

Retour à l'index

Un jeu au hasard :
Final Fantasy Tactics
Final Fantasy Tactics
(Playstation)


Articles
 -par support
 -par auteur
 -par année

Dossiers
 
 
 
 

Cette année là...
Jeux Flash
 
 
 
 

Forum
Nous
Livre d'or
Liens

Old School Gamers
Retrogaming80
Les gouttes ophtalmiques ou collyres sont un médicament liquide qu'on applique sur la conjonctive de l'œil
Guardiana, le monde Mega Drive
Une autre vision des RPG
1Up, le site de Sanjuro
Bédéthèque de la Team Pythagore
 
 
 
 


Pour accéder aux Radios, cliquez ici !

Par Radio.blog

 
 
Rad Racer
Par DigDug le 03/02/2005







Comment débuter cet article sur ce grand classique de la Nes sans tout de suite m'emballer sur sa richesse (richesse bien pauvre aujourd'hui ), son gameplay, ses musiques, sa 3d avec les lunettes, sa fin, etc... Ca y est je m'emballe !!!. L'un des premiers jeux de Square sur la console de Nintendo est aussi le premier jeu de voiture de celle-ci. Pour un coup d'essai, quelle réussite. Mais avançons un peu et voyons ce qui le caractérisait.




Le but est on ne peut plus simple, une route, des check points, une ligne d'arrivée et hop, course suivante. On commence par le choix de la voiture, une Ferrari 328 sans la marque (parce que pas de license) juste appelée 328 Twin Turbo ou une espèce de Formule Un. Ceux qui voudraient choisir la F1 seraient décu pendant le jeu parce qu'ils se retrouveront face à d'autres F1 tout le long du jeu, toujours identiques entre deux courses.

Ce jeu s'est voulu novateur en proposant des choses totalement inédites alors comme le mode 3d que l'on activait à n'importe quel moment en appuyant sur select mais qui demandait l'utilisation de ces célèbres lunettes (fournies avec le jeu) si populaires dans les années 80 avec les deux verres de couleurs différentes. Pour voir ce que ça donne, cliquez ici mais attention, ca pultrude les yeux

Une autre chose à noter de plus, ce jeu est le premier jeu sur une console de salon à proposer un multi scrolling horizontal ET vertical.
Ah ouaiiis ! Ca donne l'impression d'être en 3D ! ©Eric

Trois musiques sont disponibles pour les mélomanes, on la sélectionne pendant la course en appuyant sur le bas de la manette. Bien entendu, pour les mordus de la concentration, la quatrième position, c'est autoradio éteint. Ces musiques sont toutes les trois bien sympathiques et mettent vraiment dans l'ambiance par leur rythme.

Un truc très important à savoir, à partir de 100 Km/h, en accélérant tout en appuyant sur la flèche du haut, on a le turbo qui se met en route, ca arrache pas mal et c'est de plus obligatoire rien que pour finir le tout premier tronçon du jeu alors ne l'oubliez pas.



Course 1 : Sunset Coastline




VW Coccinelle


Vous vous retrouvez face à des coccinelles, voitures simples, pas rapides, qui ne vous font pas chier à changer de voie en plein virage pour vous foutre gentiment dans le décor.


"à fond ! à fond ! à fond !"


Votre voiture peut aussi voler...


Un petit passage de nuit



Course 2 : San Fransisco Highway




Chevrolet Corvette


On est la nuit noire, pas de lune. En grand solitaire, vous, vous cruisez tranquille à 255 sur la voie rapide de San Fransisco mais putain ! ce con avec sa corvette ! y fait chier putain ! qu'est ce qu'il fout sur mon chemin !
Ah ces ricaines de merde qui tiennent pas la route, en plein virage, y viennent se foutre en plein sur ta caisse bordel !

Voila, tout ça pour dire que l'on commence à voir la difficulté s'élever un peu. A partir de maintenant, il va falloir faire attention à toutes les voitures que vous doublerez, ils sont susceptibles de changer de voie à tout moment, surtout quand il ne faut pas.






Course 3 : Grand Canyon




Citroën BX


Alors, là je préviens, ne riez pas, oui ce sont bien des BX que l'on affronte dans cette course ! Le premier truc à se méfier dans cette course, c'est les véhicules lents ! En effet, arriver à 255 sur un con qui n'avance pas, ça vous transforme aussi en avion !


Ooh ! Une belle BX (qui ressemble pas à une BX certes...) bien de chez nous, ici, dans le grand Canyon !


On se demande quand même ce qu'elles foutent là ces BX...



Course 4 : Ruins of Athens




Mercedes


Première difficulté ici, la grosse succession de virages au début et un compte à rebours un poil short. A partir de maintenant, votre temps imparti commence à se réduire de plus en plus et un seul poteau touché peut très vite vous être fatal, ce qui ajoute encore plus à tous ces S en début de course.


Il faut vraiment faire attention dans ces virages à ne pas aller trop vite...


... sinon c'est encore un billet d'avion gratuit !



Course 5 : Los Angeles Night Way




Lamborghini Countach


Encore une course de nuit aux abord de Los Angeles cette fois. Il faut vraiment vous méfier des Lambo qui passent leur temps à changer de file rien que pour vous faire chier.


Allez ! Pousse-toi ! T'es sur ma trajectoire !


Putain ! Mais c'est infernal !



Course 6 : Snow White Line




Lotus


On est sous la neige mais rassurez-vous, ça ne glisse pas plus. La seule grosse difficulté, c'est toujours la même, bien anticiper la réaction des "usagers lents/chauffards" et ce, dans le temps imparti qui commence à devenir plus souvent "parti" qu'imparti.


Oula ! ya du monde ! ça doit être l'heure de pointe


Eh connard ! On t'a jamais dit que la voie de gauche, c'est pas pour les lents !



Course 7 : Seaway in Typhoon




Porsche 911 Turbo


Alors là mon gârs, j'vais t'dire un truc, on s'attaque à gros là ! En c'bord de mer, y'a que des gros riches qui roulent en Porsche. Ceux là, les fais pas chier à leur faire la moindre rayure, t'auras leurs avocats sur le dos mon gârs ! Ah aussi ! méfie toi mon gârs, j'ai vu la météo et ça risque de se couvrir pendant ta p'tite excursion.


LA RAYURE ! LA RAYURE !


Ah merde mon gârs ! Un pare-choc, ca va chiffrer beaucoup plus là !



Course 8 : Last Seaside Running




Ferrari Testarossa


La dernière course ! Un gros duel Ferrari 328/Ferrari Testarossa. Et ce chrono qui passe toujours de plus en plus vite. Là ça devient vraiment un trèèès gros challenge. Une deuxième section particulièrement difficile, comme le début de la course 4 mais deux fois plus de virages et deux fois plus serrés avec moins de temps et des voitures adverses beaucoup plus agressives.
On peut noter une petite déception, un décor assez fade pour une ultime course. Dommage.


Méfiez-vous ! Elles sont virulentes ces voitures.


Voilà ce qui risque de vous arriver assez souvent dans cette course en fait. Ca fait rager hein






Voilà, on a fait le tour, et pour ceux qui n'auront jamais l'occasion d'en venir à bout, voici en exclusivité la fin, assez originale et non dénuée d'une bonne touche d'humour :


Pour conclure, je n'ai qu'une chose à dire : Merci Square pour cette franche réussite smiley





   Sidney vous parle :

"Les jeux, vous le savez, c'est ma grande passion. Cet article vous a plu ?
MOI NON PLUS ! Alors venez en parler sur le forum avec nous."
"Réagissez à cet article - Voir les réactions"
 
 
           OuarpZone© 2005 - Milcham & DigDug